Baptême du Seigneur – 13 janvier 2019

13 -14 janvier : baptême du Seigneur

 À l’accueil : mercredi lors de la préparation de la prière œcuménique pour notre paroisse et notre doyenné 25 janvier, quelqu’un disait nous sommes baptisés, est-ce que cela change quelque chose à notre vie ?  En cette fête du baptême du Seigneur, est-ce que je peux dire à mon voisin ce que cela m’apporte, ce que cela change en moi d’être baptisé.

Nous nous laissons accueillir par celui dans la vie duquel nous avons été baptisés au nom du Père du Fils et du Saint-Esprit.

C’est avec les différentes rencontres paroissiales de la semaine que j’aimerais rendre grâce avec vous durant cette Eucharistie. Je vous invite à en faire de même avec toutes les rencontres qui ont été les vôtres cette semaine, avec leurs joies et leurs difficultés. Le week-end dernier, nous avons commencé avec les rencontres de fraternité, sur chacun des clochers pour voir comment continuer de créer des fraternités, mardi soir il y avait le partage d’évangile pour préparer nos cœurs au dimanche et approfondir la Parole qui rejoint nos vies puis la rencontre des acteurs liturgiques qui prennent soin de nos célébrations avec lesquels, paroissiens nous avons  poursuivi la réflexion sur la prise en compte de nos pauvretés sur notre ensemble paroissial. Mercredi il y a eu la rencontre de préparation de notre prière œcuménique pour la semaine de prière pour l’unité des chrétiens. Jeudi, il y a eu l’équipe d’animation pastorale, vendredi l’équipe de coordination et la soirée de Noël des scouts. Il y encore eu d’autres rencontres sur notre paroisse : notamment, le MCR, le chapelet, les fiancés, la visite des malades, les accueillants, le caté des enfants et j’en oublie encore : que de rencontres, qui nous donnent de rendre grâce pour ce qui est vécu ensemble sur nos chemins de foi en nos vies et sur lesquelles je perçois à quel point, vous êtes prêtres prophètes et roi par votre baptême.

C’est avec la deuxième lecture que j’ai envie de bénir cette eau pour raviver en nous notre baptême : « Par le bain du baptême, il nous a fait renaître et nous a renouvelés dans l’Esprit Saint. Cet Esprit, Dieu l’a répandu sur nous en abondance, par Jésus Christ notre Sauveur, afin que, rendus justes par sa grâce, nous devenions en espérance héritiers de la vie éternelle » au nom du Père du Fils et du Saint-Esprit.

Introduction 1ère lecture du livre d’Isaïe

Mercredi lors de la préparation de la prière œcuménique, quelqu’un disait de manière un peu interrogative à partir du Deutéronome que le texte nous invitait beaucoup à réfléchir sur ce que nous devons faire or peut-être disait elle, nous sommes d’abord invités à être en Jésus. Les chrétiens d’Indonésie qui ont préparé cette année la semaine de prière pour l’unité des chrétiens nous invitent à être très concrets dans nos vies, dans nos communautés pour plus de justice de miséricorde et d’unité. Dans cette lecture d’Isaïe que nous allons entendre, vous allez repérer à quel point nous sommes appelés à entendre cette bonne nouvelle pour nous, à entendre que le Seigneur prend soin de nous, pour qu’à notre tour nous soyons prophètes en Jésus pour témoigner par nos paroles et par nos actes de cette bonne nouvelle qui nous anime et à être rois en Jésus au service des plus petits et des exclus. Devenir des instruments de Dieu

Introduction de la lecture de saint Paul à Tite

Lors du partage d’évangile mardi soir, quelqu’un disait je perçois à quel point dans le sacrement du baptême et de l’Eucharistie se jouent quelque chose du don de l’Esprit Saint. Le Baptême comme l’Eucharistie sont centrés sur la mort et la résurrection de Jésus. A notre baptême nous sommes plongés dans la mort de Jésus sur la croix au moment où il remet l’Esprit pour vivre de sa résurrection. Dans l’Eucharistie nous sommes invités à devenir celui que nous recevons dans sa Parole et dans son Corps pour devenir ce que nous recevons par l’action de l’Esprit. Au cœur de ce don se joue notre salut. Pour en savoir plus sur le salut, notez bien notre dimanche ensemble du 3 février où nous aborderons cette question du Salut en nos vies.

Homélie :

Chers paroissien j’ai envie de vous dire merci, de dire merci à Dieu, de rendre grâce pour ce que nous vivons sur cette paroisse. Si nous le souhaitions nous pourrions être une paroisse très basique en préparant et en célébrant des messes, des baptêmes, des mariages, des funérailles et puis assurer le catéchisme pour les enfants et point barre. Sur une paroisse, si nous le souhaitons nous n’avons pas à faire plus que cela.

Et bien frères et sœurs avec notre projet pastoral dont la vision est par neuf routes fraternelles et spirituelles permettre une rencontre de Dieu qui nous envoie à tous, je crois que nous déployons l’ensemble de la vie chrétienne autour de ces trois pôles annoncer célébrer et servir. Heureusement que des paroissiens s’engagent dans ces routes pour creuser le sillon qui est porté par chacune des routes et porter du fruit pour l’ensemble de la communauté.

Oui c’est grâce à ces routes que j’ai eu autant de réunions cette semaine mais des réunions où j’ai vu :

  • des personnes pour la première fois que je ne voyais qu’à la messe le dimanche,
  • où j’ai vu des personnes qui ont pu dire grâce à nos projets : « nous avons rejoint des personnes dans l’isolement »,
  • où j’ai pu voir des personnes décidées à faire fraternité alors que je sais qu’elles sont bien différentes,
  • où j’ai pu voir des personnes qui se préoccupent de l’œcuménisme avec un âge que je n’ai jamais vu aussi jeune, dans d’autres paroisses.

Des rencontres, où j’ai entendu des perles pour notre paroisse :

  • « il nous faut prendre en compte nos pauvretés, pouvoir les exprimer pour permettre d’y voir toutes les richesses qu’elles créent à travers ce à quoi cela nous amène par rapport à Dieu et aux autres »,
  • à prendre conscience que nous devons faire confiance et contempler la grâce de Dieu dans ce que nous vivons grâce à ces rencontres.

J’ai perçu, des appels que j’espère tous, avons entendus :

  • comment pouvons-nous sur notre paroisse être un lieu où les personnes peuvent se ressourcer ?
  • Comment être attentif à permettre aux paroissiens de relire leur vie quotidienne ?
  • D’être attentif au cri du monde qui les entoure ?
  • à s’engager pour refuser la misère ?
  • A être des lieux de fraternité ?

Seigneur donne nous la force de te suivre, envoie ton Esprit

 

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.