3ème dimanche du Temps Ordinaire – 20 janvier 2019

2019 01 20  Homélie 2ème dimanche ordinaire (Is 62, 1–5 // 1 Cor 12, 4–11 // Jn 2, 1-11)

–  Ce passage du livre d’Isaïe nous situe dans l’Ancien Testament ou 1er Testament ou 1ère  alliance de Dieu avec les hommes à la suite d’Abraham, Moïse, les prophètes avec toutes les paroles de vie qu’ils ont développées.  Et déjà, la vocation du peuple d’Israël, Jérusalem, est exprimée : être ajustés à la justice de Dieu ; pas pour le bénéfice du seul peuple d’Israël mais aussi afin que les nations voient et découvrent cette justice de Dieu. Cette  justice de Dieu, exprimée par Isaïe, elle a la forme d’une relation d’amour, « tu seras ma préférée, ma bien aimée, mon épousée. » A retenir pour nous : la meilleure image de cette relation est celle du couple uni dans une même joie, grande joie pour Dieu lui-même. Et cette relation est communion a la relation d’amour de Dieu, le Père avec le Fils, unis dans le lien de l’Esprit nous dira le nouveau testament ; pas l’un sans l’autre, et nous-mêmes dans cette relation. Nous avons abordé ces questions il y a 8 jours avec la préparation des couples à leur mariage. Cette relation d’amour, à tout âge, c’est la vie spirituelle, la vie intérieure qui permet à des couples de pouvoir dire : nous avons de moins en moins la nécessité de beaucoup nous parler, on se devine on se comprend par le regard.

Cana ! est-ce la transformation de l’eau en vin ? aucun intérêt pour l’évangéliste saint Jean ;saint Jean n’emploie jamais le mot miracle mais le mot ‘signe’, ce qui veut dire que cet épisode a beaucoup plus à nous dire ! Nous sommes dans ce que les premiers chrétiens ont vite appelé « la nouvelle alliance, le deuxième ou nouveau testament ». Avec eux la logique est inversée ; le bon vin n’est pas celui que l’on sert au début mais celui que l’on sert après les autres moins bons  qui symbolisent la première alliance. Grâce à Jésus c’est le bon vin qui est proposé à tous ceux qui veulent bien marcher à sa suite, c’est la nouvelle alliance qui conserve toute la découverte faite dans la première. Alors question ! Qu’est-ce que cela change d’être chrétien dans une nouvelle alliance ? Rien et tout ! Des relations vécues autrement. Quand je regarde comment se vivent les relations, les miennes, et celles de mon entourage, je ne peux plus seulement me contenter d’apprécier ce qu’ils vivent de bien, leurs initiatives heureuses, m’en émerveiller et crier bravo ! Je vais pouvoir m’émerveiller, rendre grâce pour le travail, pour l’action de l’Esprit de Dieu, en eux, en nous, en moi comme nous le découvrons dans la vie de Jésus le Christ. L’Eucharistie contient cette belle parole que prononce le prêtre au moment de l’offrande du pain et du vin : « comme cette eau se mêle au vin pour le sacrement de l’Alliance, puissions-nous être unis à la divinité de celui qui a pris notre humanité. » Regard neuf à porter sur notre vie pour voir comment l’Esprit de Dieu, à travers toutes nos initiatives, nous façonne pour être le Corps du Christ, l’unique Corps du Christ, acteurs de l’alliance pour aujourd’hui.

Semaine de l’unité des chrétiens, qui a commencé il y a deux jours ; l’objectif, à terme, est d’aider les nations de la terre à devenir un seul peuple, fraternel, acteurs de la justice de Dieu. Nous sommes vraiment invités à y prendre notre part en participant à la soirée œcuménique, entre autres avec nos frères protestants, ce vendredi à 19 H 30, à Saint François Régis.

Paul disait aux corinthiens dans la seconde lecture: « A chacun est donné de manifester, de faire voir l’Esprit de Dieu en vue du bien, » Conservons, plein d’Espérance, cet appel qu’il nous lance.

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.